Les quatre qualités du cœur

Dans la retraite de metta du 13 février 2021, j’ai vu ce texte qui décrit bien tous les aspects de ces qualités du coeur – les quatre côtés du même diamant :

Les quatre sublimes demeures de Caroline Jones et Paul Borrows

Metta [l’amitié], l’amour qui relie, est un antidote à toutes les formes d’aversion.

Ce n’est pas de l’attachement.

Si elle glisse dans la sentimentalité, Karuna [compassion] ramène le cœur dans l’équilibre.

Karuna, l’amour qui répond, est un antidote à la cruauté.

Ce n’est pas la pitié.

Si elle glisse dans le chagrin, Mudita [la joie altruiste] remet le cœur en équilibre.

Mudita, l’amour qui célèbre, est un antidote à l’envie.

Ce n’est pas compétitif.

Si elle glisse dans une agitation agitée, Upekkha [équanimité] ramène le cœur dans l’équilibre.

Upekkha, l’amour qui permet, est l’antidote à la partialité.

Ce n’est pas indifférence.

Si elle glisse dans la déconnexion, Metta remet le coeur en équilibre.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s